Comment lâcher prise avec le décès de son enfant ?

Posted by

Comment lâcher prise avec le décès de son enfant ?

Perdre son enfant, c’est l’épreuve la plus éprouvante et la plus affligeante qu’un parent peut être amené à traverser. C’est un événement qui va à contre-courant du cycle normal de la vie et qui blesse les parents au plus profond de leur chair. Une telle tragédie est vraiment dévastatrice et change la vie à tout jamais. Entre douleur, tristesse, incompréhension et culpabilité, c’est une expérience indicible que doivent affronter les parents endeuillés, souvent repliés sur eux-mêmes et refusant de se confier. Les parents qui ont déjà perdu un enfant pensent généralement qu’ils ne pourront jamais surmonter cette douleur. Mais même après une telle tragédie, il est possible d’accepter la réalité et de continuer à vivre malgré la blessure. Alors, comment lâcher prise avec le décès de son enfant et continuer à vivre normalement ?

Les étapes du deuil

Pourquoi c’est arrivé ? Pourquoi a-t-il fallu que ce soit mon enfant ? Ce sont les termes poignants qui reviennent habituellement des parents qui ont perdu leur enfant. La douleur et la tristesse, mais aussi l’incompréhension sont les émotions qui affluent à la suite du décès prématuré d’un enfant. Les parents sont perdus, leur univers, leurs rêves et les espoirs placés en leur enfant, tout ça s’écroule tout d’un coup, et ils doivent y assister impuissants. Puis vient la colère, résultant d’un sentiment d’une terrible injustice. Pourquoi doivent-ils en effet se résoudre à perdre leur enfant, alors qu’il est innocent, tout petit et n’a jamais fait du mal à personne ? Et aussi la colère de voir les autres parents profiter de leurs enfants, sans pouvoir imaginer la peine qui est la leur. La culpabilité est aussi un sentiment récurrent chez les parents ayant perdu leur enfant, parce qu’ils se disent qu’ils n’ont pas su le protéger. La culpabilité, mais aussi la honte, la honte de devoir assumer la perte de son enfant dans cette société qui juge trop vite, bien trop vite.

Toutes ces différentes étapes, il est important de les comprendre pour savoir comment lâcher prise avec le décès de son enfant. Un autre élément marquant de la perte d’un enfant, c’est la peur d’oublier. Certains parents redoutent que leur entourage en vienne à oublier leur enfant décédé, car les gens oublient vite, très vite. Alors, ils en parlent, en reparlent à tout le monde et veulent à tout prix perdurer l’image de cet enfant auprès de l’entourage. Tout ce qui peut les relier à l’enfant est précieusement conservé, des vêtements, des jouets, des photos ou des vidéos. En fait, les gens ont peur d’aborder un sujet tel que la mort d’un enfant, peur que ça les affecte aussi, et presque inconsciemment, ils enjoignent les parents à passer le cap, à tourner la page. Mais est-il possible et sain d’oublier son enfant aussi facilement ? Assurément non !

Des solutions pour faire son deuil

Comprendre comment lâcher prise avec le décès de son enfant vous aidera à faire son deuil. Bien sûr, il n’existe pas de solution miracle pour estomper la profonde douleur que l’on ressent, mais il y a des moyens différents pour accepter ce que l’on traverse et arriver à évacuer tout ce flot d’émotions. D’abord, il est important de parler, d’exprimer ses émotions et de raconter cette expérience horrible. Si l’entourage est de plus en plus réticent à aborder ce type de sujet, vous pouvez vous confier à des amis très proches ou à des parents. Parler de ce que vous avez vécu est la première étape lorsqu’on cherche comment lâcher prise avec le décès de son enfant. En dehors du cercle familial et des amis, il existe de plus en plus de groupes de discussions où vous pouvez partager votre souffrance avec d’autres parents ayant traversé la même tragédie que vous. Partager le deuil de son enfant avec des inconnus est extrêmement difficile, mais face à des personnes qui vivent la même chose, vous pourrez vous ouvrir plus facilement. Vous pouvez également consulter un professionnel, un psychiatre ou un psychologue, qui saura vous écouter avec attention.

La plupart des parents qui perdent leur enfant commencent à entretenir un lien extérieur avec celui-ci, par exemple en se rendant régulièrement sur sa tombe, en conservant ses vêtements ou la décoration de sa chambre. Cependant, le plus important est de parvenir à construire un lien intérieur avec votre enfant décédé. Certains parents n’osent pas briser le lien extérieur qu’ils ont commencé à entretenir, car ils considèrent que ce serait une trahison envers leur enfant. Une autre manière de procéder si vous cherchez comment lâcher prise avec le décès de son enfant, c’est de réinvestir sa vie en s’impliquant dans une association caritative, en faisant du bénévolat, ou en s’engageant dans des projets communautaires. L’objectif ici, c’est de vous sentir utile et d’aller au contact des gens jusqu’à ce que vous ayez suffisamment de force pour rebondir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partagez