Faut-il laisser pleurer bébé ?

Posted by

Faut-il laisser pleurer bébé ?

Le fait de pleurer est un phénomène physiologique normal pendant la Vie d’un bébé. Tous les bébés normaux pleurent , c’est la facon dont ils  communiquent avec les parents , grands parents , soeurs et frères , tout ceux qui sont à son entourage. Et pleurer est leur seul moyen de communication, afin d’exprimer leurs sentiments. Pour mieux comprendre un enfant qui pleure, en voici la liste que nous proposons  qui précisent des situations dans lesquelles vous pouvez vous retrouver avec votre enfant et comment réagir  pour ne pas toujours laisser pleurer bébé.

Parfois, Alyson pleurait car elle avait besoin de la présence d’une personne en particulier. Même si nous savons tous que les pleurs d’un bébé sont tout à fait normaux et qu’il peut-être tentant de laisser pleurer bébé, je pense sincèrement que les pleurs ne doivent malgré tout pas être ignorés car il y a toujours une cause précise. Cette dernière dois être identifiée et gérée en conséquence.

Voici les raisons, les pistes et conseils pour ne pas laisser pleurer bébé. Vous trouverez ici sûrement des conseils basiques ou naturels mais il peut être intéressant de les citer pour être sûr que nous ne passons pas à côté de quelque chose :

1/ Il est dangereux de secouer un bébé

2/ Les habits serrés peuvent causer des irritations, ils doivent être retirés.

3/ Une pièce trop chaude nécessite un ventilateur et des fenêtres ouvertes.

4/ La couche est mouillée. La changer et sécher la peau de bébé avec une serviette douce.

5/ Lui caresser la tête et le dos afin de l’apaiser, se tirer d’un environnement bruyant.

6/ Lui donner du lait maternel.

7/ Si l’environnement est froid, toujours penser à le couvrir avec une serviette douce.

8/ Le prendre gentiment dans vos bras et marcher doucement jusqu’à la chambre afin de s’isoler.

9/ Prendre une poupée ou jouet musical et lui laisser écouter.

10/ Lui donner sa sucette ou l’aider à sucer son pouce.

11/ Si les pleurs continus, changer la position du bébé que ce soit sur vous ou s’il est allongé.

12/ Se promener avec lui en dehors de l’appartement ou maison.

13/ Le mettre dans le landeau et le bercer doucement.

14/ Si les pleurs continus, demander à une autre personne de le prendre dans ses bras.

Vous voyez, il existe de nombreuses causes/solutions et c’est sûrement plus intéressant que de laisser pleurer le bébé. Je vous assure que je les ai tous expérimentés et suivant la situation,

cela s’est avéré très efficace !

Si malgré toutes ces « solutions » le bébé continu de pleurer, il vous faut examiner les signes suivants :

1/ Appuyez doucement sur son abdomen, s’il se tort ou essaie de résister alors il se peut que ce soit une colique.

2/ Tirez tout doucement son oreille, s’il pleur encore plus ou repousse vos mains alors il se peut que ce soit les oreillons.

3/ Prenez sa température avec le dos de vos mains, il peut avoir de la fièvre dû à une infection.

4/ Examinez sa peau de la tête au pied pour vérifier s’il n’y a pas de rougeoles ou allergies.

5/ Examinez le nez pour voir s’il ne coule pas.

6/ Déplacer la tête tout doucement pour sentir s’il y a une raideur dans la nuque, méningite, blessure à la tête etc…

7/ Posez vos oreilles près de sa poitrine et écoutez si ses poumons sont encombrés ou s’il respire avec facilité. Les bronchiolites sont très fréquentes chez les bébés.

8/ Examinez son orifice anal pour vérifier si présence de vers ou polypes etc…

9/ Examinez tout organe génital pour vérifier s’il y a rejet ou érosion.

10/ Si votre bébé est un garçon, surveillez ses testicules. Voir si elles sont gonflées ou plutôt toutes molles.

11/ Identifiez le langage de son corps, s’il a des convulsions, frissons, vomissements, toux, respiration difficile…

Si jamais vous observez ce genre de signes énumérés ci-dessus alors consultez immédiatement un médecin pour un traitement adapté. Avant d’avoir un enfant, je pensais sincèrement que » laisser pleurer bébé » était nécessaire à son processus d’apprentissage mais je dois avouer que je me trompais lourdement.

Les pleurs ont toujours une cause et il est très important de toujours essayer de les identifier et de cesser ces crises au plus vite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partagez