L’auberge jeunesse, meilleure amie du voyageur solo

Posted by

Avant de connaître les auberges jeunesse, j’étais de ceux qui croyaient que voyager était un luxe qu’on ne pouvait se permettre qu’à l’occasion, et sur une courte durée seulement. De nos jours, on ne trouve plus beaucoup d’hôtels bien situés et relativement propres en bas de 75-100$. Ça fait cher pour un endroit où on va seulement pour dormir. Et pour un voyageur solo, un hôtel n’offre généralement pas beaucoup d’options pour socialiser.

Alors on monte dans la chambre puis écoute la télévision avec un sac de chips acheté à la distributrice de l’étage. Pas très exotique… On se sentirait presqu’à la maison.

Et voilà qu’entre en jeu l’auberge jeunesse. Parfois appelée hostel, pension, guesthouse, chambre chez l’habitant, ce type d’établissement offre un hébergement à une fraction du prix et une bien meilleure option pour les voyageurs solitaires.

Retour aux bases : qu’est-ce qu’une auberge jeunesse ?

Premièrement, je dois dire que je déteste ce nom. À quelques exceptions près, il n’y a pas d’âge pour héberger dans ce genre d’auberges. J’aime mieux le terme anglophone hostel, qui est moins limitatif disons… Peu importe. Bref, une auberge jeunesse est un type d’hébergement qui vise à attirer les voyageurs de type backpackers, ou routard comme diraient mes cousins français.

La première implication est au niveau du type d’accommodation offert, et donc du prix. Les options varient généralement de la chambre simple privée (plutôt rare), à la chambre privée double jusqu’au dortoir. Et c’est cette dernière option qui est la plus populaire chez les routards, et donc souvent la plus courante. C’est aussi avec cette option que vous réduisez radicalement vos coûts d’hébergement ! Les dortoirs varient grandement en fonction de l’auberge. La plupart du temps, ils sont constitués de lits superposés, peuvent généralement accueillir de 4 à 12 personnes, et certains possèdent une salle de bain privée pour la chambre. Sinon, les douches et toilettes sont situées sur l’étage.

Un minimum de concessions…

Je vous l’accorde, dormir dans un dortoir rempli d’étrangers n’est pas à première vue très enchanteur. On est loin du luxe des grands hôtels. Mais je crois qu’avec un petit changement de perspective sur nos besoins véritables et un minimum de concession, cela peut être une expérience tout de même agréable. Posez-vous la question. Avez-vous vraiment besoin d’un mini-bar, d’un lit King avec 4 oreillers ou d’une télévision ? En regardant votre facture et en constatant que vous payez environ le tiers du prix dans une auberge jeunesse, probablement que ces petits luxes ne vous manqueront pas tant que cela.

Par contre, attendez-vous tout de même à de petits désagréments. L’auberge jeunesse n’est pas un hébergement parfait, c’est bien certain. Ce n’est malheureusement pas tout le monde qui sait vivre en société et respecte ces compagnons de chambre. Les lits sont parfois d’un confort inexistant. Mais par contre, je crois que les normes s’améliorent dans le monde des auberges jeunesse. Avec la hausse de popularité qu’on constate d’années en années, de nouvelles auberges poussent un peu partout. Et cela créer une saine compétition qui les force tous à améliorer leurs services, leurs installations, etc. Je crois que nous sommes présentement dans une excellente période pour voyager en auberges jeunesse.

…Au profit des rencontres !

Évidemment, la popularité grandissante de ce type d’hébergement chez les voyageurs solo se traduit en un autre avantage : l’aspect social. Selon moi, il n’y a pas de meilleur endroit pour rencontrer des gens pendant qu’on est en voyage. Pratiquement toutes les hostels ont des aires communes comme un salon, une cuisine, une salle d’odinateurs où les voyageurs peuvent socialiser entre eux. Certaines possèdent même un bar dans leur propre établissement ! Et il n’y a rien de plus facile que d’entrer en contact avec un autre voyageur. Tout le monde à des intérêts communs. Quoi faire dans cette ville, quoi visiter dans ce pays, de quelle nationalité vous êtes, etc. Les sujets ne manquent pas, croyez-moi !

Alors si on s’ouvre aux autres un peu, on peut faire d’excellentes rencontres qui pourront même parfois se transformer en amitiés durables ! Alors, lisez la suite Comment Choisir l’auberge parfaite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partagez